Historique

Notre unité a été fondée le 21 décembre 1912 grâce à un inspecteur d’école, M. Filteau, qui incita le Collège Saint-Édouard à former un corps de cadets. Le corps de cadets 376 est à ce moment un corps « scolaire » et son effectif atteint, dans les années 1960, un chiffre record de 400 cadets, tous en uniforme! Les parades du corps de cadets avec sa fanfare, de plus de 40 musiciens, étaient alors grandioses. C’était tout un spectacle! Cette fanfare était composée de musiciens de l’Harmonie de Beauport qui, pour les grands événements, s’intégraient au corps de cadets. Il ne faudrait pas oublier également que le corps de cadets s’est mérité durant de nombreuses années de grandes distinctions grâce à ses tireurs d’élite.

Puis, c’est le début d’une période plus difficile pour le mouvement des cadets en général. Le corps de cadets passe d’un effectif de 400 à environ 120 cadets. En 1975, une loi de la Défense nationale permet enfin aux jeunes filles de s’enrôler dans les corps de cadets. C’est en 1977 que les corps de cadets adoptent l’uniforme que l’on connaît aujourd’hui. Le comité de parents et amis de l’unité est mis sur pied le 27 octobre 1976. Depuis ce temps, ce comité épaule le commandant et ses officiers dans la réalisation de leurs activités de financement.

À l’été 2015, les corps de cadets 2482 Samuel-de-Champlain et 376 Collège de Beauport se fusionnent sous la bannière du 376.  Fort des traditions des deux unités, il forme désormais l’unique corps de cadets de l’armée de l’arrondissement Beauport.

On peut sans contredit affirmer aujourd’hui que le corps de cadets 376 Collège de Beauport, fort de son expérience, aspire à servir encore pendant de nombreuses années la jeunesse de Beauport.